Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Prince du Fleuve Congo
Archives
Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 95 406
8 juin 2009

El Hadj Omar Bongo Odimba

Mort! Pas mort! Annocé par les médias Français! Démentit du Premier Ministre Gabonnais! Et maintenant confirmation par le même Premier Ministre! Que penser?

Enfin, voici ce que dis le Nouvel Observateur ce soir:

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20090608.OBS9674/cest_officiel_omar_bongo_est_mort.html

GABON

NOUVELOBS.COM | 08.06.2009 | 18:02

Réagissez à l'article 24 réactions

Après avoir multiplié les démentis, le gouvernement gabonais a confirmé la mort du président, hospitalisé à Barcelone. Omar Bongo, 73 ans, était au pouvoir depuis 41 ans.

Selon le Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, Libreville n'a pas confirmation de la mort du président Omar Bongo (photo) (Reuters)

Selon le Premier ministre gabonais, Jean Eyeghe Ndong, Libreville n'a pas confirmation de la mort du président Omar Bongo (photo) (Reuters)

Le président gabonais Omar Bongo Ondimba est mort lundi 8 juin en début d'après-midi à Barcelone à l'âge de 73 ans, selon un message écrit du Premier ministre gabonais remis en main propre aux journalistes présents à la clinique Quiron.
"C'est à 14h30 (12h30 GMT) que l'équipe médicale m'a informé, ainsi que les officiels et membres de la famille présents, que le président de la République, chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, venait de rendre l'âme des suites d'un arrêt cardiaque", indique ce message du Premier ministre Jean Eyeghe Ndong.
"Chers frères et soeurs gabonais, comme nous le savons tous, le président Bongo Ondimba a tout au long de sa vie politique, consacrée à son pays et au peuple gabonais, toujours cultivé l'unité et la cohésion des gabonais pour une paix véritable. Cette paix, nous la vivons et devons la préserver dans le respect des institutions de la République", ajoute ce communiqué.
"Rester unis"

"En cette circonstance douloureuse, le gouvernement de la République vous invite à rester unis et solidaires dans le recueillement et la dignité".
Le gouvernement gabonais ajoute qu'"à compter d'aujourd'hui, un deuil national de 30 jours est décrété sur l'ensemble du territoire national" et que "par conséquent les drapeaux sont mis en berne pendant cette période".
Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement, est-il ajouté.
Le Premier ministre gabonais a ainsi confirmé des informations publiés dans l'après-midi par le quotidien La Vanguardia et l'agence espagnole Europa Press.
Une source suivant de près la situation et ayant requis l'anonymat, a indiqué que le président Bongo était décédé à 14H00.
Dans la matinée, le Premier ministre yeghe Ndong avait assuré que le président Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, était "bien en vie", démentant l'annonce, en France, de son décès dimanche soir.

Protestation du Gabon

L'ambassadeur de France à Libreville, Jean-Didier Roisin, a été convoqué lundi au ministère gabonais des Affaires étrangères qui lui a transmis une protestation verbale après l'annonce par des médias français du décès du président Bongo.
"La présidence de la République gabonaise voudrait souligner que le président de la République, le chef de l'Etat, son excellence Omar Bongo, n'est pas mort. Il poursuit son séjour en Espagne après son bilan de santé à la clinique Quiron, à Barcelone", précisait la présidence dans son communiqué. Dimanche soir, la ministre gabonaise de la Communication Laure-Olga Gondjout avait également démenti ce décès à l'Associated Press, tout comme le porte-parole de la présidence Raphaël N'Toutoume.

Etat sérieux mais stable

Le mois dernier, le ministère des Affaires étrangères espagnol avait déclaré qu'Omar Bongo était malade et hospitalisé "dans un état sérieux mais stable" dans cet établissement. Une information démentie par des responsables gabonais qui niaient toute hospitalisation, évoquant seulement un check-up. Selon un diplomate africain à Libreville s'exprimant sous couvert d'anonymat, Omar Bongo souffrirait de diabète et d'un cancer de la prostate.

Intérim

Son épouse Edith, fille du président de la République du Congo, est décédée en mars à l'âge de 45 ans.
Dans le cas d'un décès du président, la constitution prévoit que la présidente du Sénat, Rose-Francine Rogombé, assume provisoirement l'intérim à la tête de l'Etat. Rogombé est membre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).
Le pays est dominé par une petite élite étroitement solidaire et les opposants redoutent que le fils du président, Ali ben Gonbo, actuel ministre de la Défense, ne profite du vide du pouvoir pour en prendre la tête. (nouvelobs.com avec Reuters et AFP)

Publicité
Commentaires
P
bjr je m'appele pavhycel,je suis un congolais du Congo brazzaville, j'ai 15ans je donne mes condéleanses à la famille Odimba et à la population gabonaise.surtout à junior Bongo et sa soeur.pour le régrette de leur très cher mère que son ame répose en paix.j'aimerais parler avec junoir Bongo.mon e-mail pavhycel_ebou@yahoo.fr.j'aimais le president El HADJ.parce que il faisait tout pourque son pays aille en avant.écrivez moi svp.donne ce message à junior Bongo
Prince du Fleuve Congo
Publicité
Derniers commentaires
Prince du Fleuve Congo
Publicité